top of page
  • Photo du rédacteurMissions Horizon

Purifier eau non potable

Un accident naturel peu vous obliger à être sans eau potable. Purifier de l'eau non potable devient une obligation.

Heureusement, certaines techniques rudimentaires existent pour la rendre potable.

Des imprévus peuvent vous mettre dans une situation où vous serez confronté à la nécessité de devoir filtrer l'eau qui est devenue non potable.

En effet, l’eau non potable peut contenir des éléments pathogènes (bactéries, virus, parasites).


Eau non potable - Missions Horizon - Association non lucrative - Aides aux habitants sinistrés - Sur les routes de Suisse

Pour rendre l’eau potable, la technique la plus répandue consiste à filtrer l’eau à travers un tissu ou une serviette microfibre puis de la faire bouillir 3 minutes. L’ébullition est le meilleur moyen d’éliminer rapidement la plupart des micros organismes, bactéries et virus mais elle n’élimine pas les polluants chimiques et métaux lourds.

Attention, il faut impérativement la laisser bouillir 3 minutes.

Eau non potable - Missions Horizon - Association non lucrative - Aides aux habitants sinistrés - Sur les routes de Suisse

En cas de fortes concentrations virales, privilégiez un traitement chimique pour purifier votre eau. Généralement à base de dioxyde de chlore stable, les purificateurs chimiques présentent l’avantage d’être très pratiques. Quelques grammes permettent de purifier des dizaines de litres d’eau. Prenez toutefois garde à filtrer votre eau avant de la purifier afin d’écarter les particules. Les principaux inconvénients de ce procédé étant le goût désagréable de l’eau purifiée et le fait que le processus soit relativement long : entre 30 mn et 2 h avant de pouvoir consommer l’eau.

Le filtre céramique, filtrant sur toute son épaisseur, élimine les bactéries, protozoaires et autres agents pathogènes. En raison de leur taille (supérieure à 0,2 microns = 0,0002 mm), ces micro-organismes ne peuvent franchir les micropores du filtre céramique.



bottom of page